Israël:des prisonniers gazaouis libérés

Les autorités de Gaza ont annoncé qu'Israël avait libéré 150 prisonniers (image d'illustration).
Keystone Les autorités de Gaza ont annoncé qu'Israël avait libéré 150 prisonniers (image d'illustration).

Les autorités de la bande de Gaza ont annoncé qu'Israël avait libéré lundi environ 150 prisonniers palestiniens capturés durant l'offensive militaire israélienne. Elles affirment qu'ils ont subi des mauvais traitements.

Durant les six mois de l'opération militaire israélienne contre le mouvement islamiste palestinien Hamas, les soldats israéliens ont arrêté des dizaines de Gazaouis, les détenant sans inculpation avant d'en relâcher certains.

Le groupe de prisonniers relâché lundi a été conduit hors du territoire israélien via le point de passage de Kerem Shalom avec la bande de Gaza, selon l'autorité de Gaza en charge des points de passage et un journaliste de l'AFP.

Damas/frappe:des victimes "terroristes"

Pour Israël, les victimes de la frappe sur le consulat iranien à Damas étaient des "terroristes".
RTS Pour Israël, les victimes de la frappe sur le consulat iranien à Damas étaient des "terroristes".

Le porte-parole de l'armée israélienne a déclaré lundi que les victimes de la frappe qui a visé le consulat iranien à Damas étaient des "terroristes" engagés contre Israël. C'est le premier commentaire de l'armée sur cette frappe.

Le raid avait détruit le 1er avril le consulat iranien et tué 16 personnes dont sept membres du corps des Gardiens de la Révolution. Téhéran et Damas ont imputé la frappe à Israël, qui n'a jamais confirmé sa responsabilité.

L'armée israélienne a par ailleurs promis lundi "une riposte" à l'attaque massive et sans précédent lancée pendant la nuit de samedi à dimanche par l'Iran en réponse à cette frappe attribuée à l'Etat hébreu.

Film "Rust"/tir: l'armurière condamnée

L'armurière du film "Rust" a été condamnée à 18 mois de prison après une mort pendant le tournage.
Keystone L'armurière du film "Rust" a été condamnée à 18 mois de prison après une mort pendant le tournage.

L'armurière du western "Rust", produit par Alec Baldwin et sur le tournage duquel la directrice de la photographie avait été tuée par un tir, a été condamnée lundi à 18 mois d'emprisonnement ferme par la justice américaine.

Sa peine correspond au maximum réclamé par le parquet. L'armurière n'a exprimé "ni responsabilité, ni remords", a insisté lundi la procureure Kari Morrissey. Selon le parquet, elle a qualifié après le verdict les jurés d'"idiots" et d'"attardés".

Star et producteur du film, Alec Baldwin est également accusé d'homicide involontaire. Il encourt lui aussi 18 mois d'emprisonnement, mais doit être jugé séparément en juillet.

L'Ukraine exprime sa frustration

Après l'attaque iranienne en Israël, l'Ukraine réitère sa demande de soutien militaire à l'Occident.
Keystone Après l'attaque iranienne en Israël, l'Ukraine réitère sa demande de soutien militaire à l'Occident.

Frustrée, l'Ukraine s'interroge sur les raisons de la réticence de ses alliés à l'aider davantage militairement face à la Russie, après une attaque aérienne iranienne contre Israël repoussée notamment grâce au soutien occidental.

"En défendant Israël, le monde libre a démontré qu'une telle unité est non seulement possible, mais aussi efficace à 100%", a relevé le président lundi soir. "La même chose est possible pour protéger l'Ukraine", a-t-il affirmé.

"Tout ce que nous demandons à nos partenaires,  même si vous ne pouvez pas agir comme vous le faites en Israël, c'est de nous donner ce dont nous avons besoin et nous ferons le reste du travail", a dit le chef de la diplomatie.

Une crise alimentaire menace le Soudan

La crise alimentaire au Soudan pourrait être "la plus grande jamais connue".
Keystone La crise alimentaire au Soudan pourrait être "la plus grande jamais connue".

La crise alimentaire au Soudan pourrait être "la plus grande jamais connue", a averti la directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Cindy McCain, en marge d'une conférence sur ce pays lundi à Paris.

La situation au Soudan est "presque catastrophique", a-t-elle jugé, lors d'une interview avec l'AFP. "Et même si nous déclarons l'état de famine, ce sera trop tard", a-t-elle poursuivi.

Selon l'ONU, dans les prochains mois, près de cinq millions de personnes pourraient plonger dans une "insécurité alimentaire catastrophique", le niveau le plus élevé de l'échelle du cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC).

Intempéries: 41 morts au Pakistan

Au moins 41 personnes sont mortes au Pakistan, dont 28 foudroyées, à cause d'importantes pluies.
Keystone Au moins 41 personnes sont mortes au Pakistan, dont 28 foudroyées, à cause d'importantes pluies.

Au moins 41 personnes sont mortes, dont 28 foudroyées, à cause d'importantes pluies depuis vendredi, rapportent lundi les autorités du Pakistan.

L'Autorité nationale de gestion des catastrophes (NDMA) a lancé un avertissement aux glissements de terrain et aux crues subites alors que les services météorologiques annoncent encore plusieurs jours de fortes pluies dans la plupart des provinces du pays.

Le Pendjab a enregistré les pertes humaines les plus lourdes, selon la section provinciale de la NDMA. Vingt et une personnes y ont été tuées entre vendredi et dimanche quand la foudre s'est abattue sur des zones rurales souvent à découvert, affirme-t-elle.

AUS/attaque au couteau: quatre blessés

Une nouvelle attaque au couteau fait quatre blessés à Sydney.
Keystone Une nouvelle attaque au couteau fait quatre blessés à Sydney.

Une nouvelle attaque à l'arme blanche à Sydney a fait quatre blessés lundi, cette fois commise par un adolescent de 15 ans dans une église de la communauté assyrienne, au surlendemain de celle qui a fait six morts samedi.

Le prêtre de la paroisse, un évêque de cette communauté chrétienne d'Orient, a été blessé sans que ses jours ne soient en danger, tout comme trois autres personnes, a indiqué la police.

Le suspect est lui soigné pour des blessures à la main et a été conduit dans un endroit sûr, l'attaque ayant provoqué la fureur parmi les fidèles, a affirmé Andrew Holland, un haut responsable de la police de l'Etat de la Nouvelle-Galles du Sud.

Israël poursuit ses frappes sur Gaza

L'armée israélienne a lancé lundi des dizaines de frappes meurtrières sur la bande de Gaza.
Keystone L'armée israélienne a lancé lundi des dizaines de frappes meurtrières sur la bande de Gaza.

L'armée israélienne a lancé lundi des dizaines de frappes meurtrières dans le secteur de Khan Younès, dans la bande de Gaza. Dix-huit corps y ont été récupérés et transférés dans un hôpital, a affirmé la Défense civile.

L'armée israélienne s'est dit déterminée à ne pas dévier de ses objectifs face au Hamas palestinien, un allié de l'Iran, dans la bande de Gaza assiégée depuis six mois et menacée de famine.

Ces dernières 24 heures, 68 morts ont été recensés à Gaza selon le ministère de la Santé du Hamas lundi, ce qui porte à 33'797 le bilan des personnes tuées, en majorité des civils, dans les opérations israéliennes depuis le 7 octobre d'après la même source.