Chopfab Boxer:baisse de la dette exigée

Chopfab Boxer est en proie à des difficultés financières.
Keystone Chopfab Boxer est en proie à des difficultés financières.

Le brasseur appenzellois Locher exige une réduction de la dette de Chopfab Boxer avant d'entrer dans son capital. L'entreprise de Winterthour (ZH), qui détient notamment les bières Boxer brassées à Yverdon-les-Bains (VD), est en proie à des difficultés financières.

"L'entreprise doit devenir à nouveau viable. Si la réduction de la dette réussit, nous sommes prêts à assainir l'entreprise avec d'autres actionnaires", déclare le directeur de Locher, Aurèle Meyer, dans un entretien diffusé dimanche par la SonntagsZeitung.

L'entreprise Chopfab Boxer se retrouve en redressement depuis décembre, selon une information de la Handelszeitung. Le brasseur emploie 90 personnes.

Bosch biffera 3500 postes d'ici 2027

L'industriel allemand Bosch prévoit de supprimer 3500 postes dans le monde d'ici fin 2027.
Keystone L'industriel allemand Bosch prévoit de supprimer 3500 postes dans le monde d'ici fin 2027.

L'industriel allemand Bosch prévoit de supprimer 3500 postes dans le monde d'ici fin 2027, parmi les employés administratifs de sa filiale BSH spécialisée dans l'électroménager, a annoncé cette dernière vendredi. 

La filiale, créée en 1967, qui produit des appareils de plusieurs marques dont Bosch et Siemens, emploie actuellement plus de 60'000 personnes dans le monde, dont 17'000 en Allemagne.

Cette annonce fait écho au plan de son concurrent allemand Miele, qui a également annoncé au début du mois de cette année supprimer ou délocaliser jusqu'à 2700 postes dans le monde, invoquant l'effondrement de la demande et une hausse des coûts de production.

CH/aérien:nombre de passagers en hausse

Le nombre de passagers et passagères dans les aéroports suisses a augmenté l'année dernière.
RTS Le nombre de passagers et passagères dans les aéroports suisses a augmenté l'année dernière.

Les aéroports suisses ont enregistré 53,3 millions de passagers en 2023 pour le trafic de ligne et le trafic charter. Par rapport à l'année précédente, le nombre de passagers a donc augmenté de 22%, a indiqué l'Office fédéral de la statistique. Leur nombre est néanmoins toujours inférieur de 9% à celui d'avant-Covid, en 2019.

Le nombre de mouvements aériens - les décollages et les atterrissages - a également augmenté par rapport à 2022: 15% de mouvements supplémentaires ont ainsi été enregistrés.

Contrairement au trafic de personnes, les transports de marchandises ont diminué l'année dernière par rapport à 2022, de 2%.

Le chef du groupe ABB quitte son poste

Le patron du groupe zurichois ABB Bjoern Rosengren va quitter son poste en août.
Keystone Le patron du groupe zurichois ABB Bjoern Rosengren va quitter son poste en août.

Le patron d'ABB Bjoern Rosengren va quitter son poste le 1er août prochain. Il sera remplacé par Morten Wierod, citoyen norvégien de 52 ans, qui siège à la direction générale du groupe zurichois depuis 2019, en charge des activités d'électrification.

Bjoern Rosengren dirige ABB depuis mars 2020. Agé de 65 ans, le Suédois prendra définitivement congé du spécialiste de l'automation et de l'électrification à la fin de l'année après une phase de transition, indique la multinationale, sans préciser les raisons du départ.

Dans un communiqué, le rôle du chef d'ABB dans le recentrage des activités et l'amélioration des performances financières du groupe a été salué.

Une fréquentation record des tl en 2023

2023, année record de fréquentation, pose de nouveaux défis aux tl.
Keystone 2023, année record de fréquentation, pose de nouveaux défis aux tl.

Les Transports publics de la région lausannoise (tl) ont transporté 126 millions de voyageurs en 2023, dont plus de 35 millions rien que pour le métro m2, des chiffres record.

Bus et métros, réseau nocturne, lignes desservies par des minibus et train Lausanne-Echallens-Bercher (LEB): tous les systèmes de transport ont vu leur fréquentation augmenter l'an dernier. La hausse est particulièrement significative dans les bus d'agglomération.

Mais cette croissance pose de nouveaux défis au tl. Le métro m2, par exemple, atteint ses limites de capacité. La ligne du métro m1 est quant a elle régulièrement en sous-capacité aux heures de pointe du matin.

Kudelski/dette: activité phare cédée

Le groupe vaudois Kudelski va céder sa division historique pour financer sa dette.
Keystone Le groupe vaudois Kudelski va céder sa division historique pour financer sa dette.

Le spécialiste du cryptage de contenus et de la cybersécurité Kudelski a annoncé en marge des résultats 2023 la vente de son activité phare Public Access (Skidata) pour financer sa dette et se recentrer sur ses activités de base, faisant dégringoler le titre à la Bourse suisse.

Tout comme l'exercice précédent, les actionnaires devront se passer de dividende. De janvier à décembre 2023, Kudelski a vu ses recettes progresser, mais la rentabilité faiblir.

Le chiffre d'affaires a augmenté de   6,3% à 761,5 millions de dollars, a indiqué le groupe vaudois. Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) a par contre reculé de 13,5% à 28,7 millions.

CH/nuitées: record enregistré en 2023

Suisse Tourisme a enregistré un niveau historique de nuitées hôtelières l'an dernier.
Depositphotos Suisse Tourisme a enregistré un niveau historique de nuitées hôtelières l'an dernier.

Suisse Tourisme a salué le niveau historique des nuitées hôtelières en 2023. Elles ont totalisé 41,8 millions d'unités, en hausse de 5,6% par rapport à 2019, soit avant la pandémie de Covid.

La solide performance des marchés nord-américain et du sud-est asiatique a contribué aux bons résultats, de même que la fidélité des hôtes helvétiques, a indiqué la faîtière.

En 2024, la normalisation devrait se poursuivre, selon Suisse Tourisme. Pour les nuitées des hôtes résidant en Suisse, cela signifie un recul probable de 2,5% par rapport à 2023. Les nuitées des touristes venus d'Europe devraient, elles, augmenter de 3,3% et celles des touristes de pays lointains de 15%.

Paiements en cash toujours en recul

L'argent liquide continue de perdre de son attrait en Suisse, selon une étude alémanique.
Keystone L'argent liquide continue de perdre de son attrait en Suisse, selon une étude alémanique.

Les paiements en numéraire continuent de reculer au bénéfice des règlements électroniques. Même si pièces et billets demeurent importants, la carte de débit reste le moyen de paiement préféré des Suisses et des Suissesses.

La carte de débit totalise 29,3% des transactions, suivie par l'argent liquide avec 25% et par les paiements avec des appareils mobiles avec 23,3%, selon une étude de l'Université de St-Gall et de l'Ecole de gestion et de droit de Winterthour.

Le sondage, réalisé dans toute la Suisse auprès de 1700 personnes, a également démontré que les paiements en numéraire ont reculé de 3,2 points de pourcentage par rapport à 2020.